logo

 



Vängsbo

À partir de la forêt et de Vinberg, la route serpente par le village de Vängsbo, proche des bâtiments et avec une vue sur les régions agricoles vallonnées, le lac Vägnan et la vallée de Voxnadalen.

Les fermes sont dispersées sur les versants agricoles ouverts qui descendent vers le lac. Le village a une structure archaïque et une longue histoire. Son originalité est que les fermes n'ont pratiquement pas été remembrées. Le grand remembrement de 1794 n'a pas été appliqué ici par suite de litiges concernant la répartition des terres et lors du remembrement légal de 1853, seules trois fermes ont été déplacées. Vängsbo présente un intérêt historico-culturel d'ordre national et participe, par sa ferme de Nygårds, monument historique, à la candidature au patrimoine mondial.


La ferme de Nygårds          La ferme de Nygårds

Vues de Vängsbo                                                               La ferme de Nygårds, avec son fronton triangulaire
Photos Lars Lööv                                                           caractéristique.

 

Les grandes fermes de Vängsbo

Les bâtiments de Vängsbo sont surtout de grands bâtiments principaux et de granges édifiés avant et après 1900 mais ils ont pour origines des constructions beaucoup plus anciennes. Il y a une différence marquante entre la construction à grande échelle de Långhed et celle de Vängsbo. Alors que, à Långhed, on a remplacé en 1850 un grand nombre d'anciens bâtiments jumelés par les larges maisons de l'époque, les habitants de Vängsbo préfèrent moderniser leurs maisons, et les agrandissent en longueur et en hauteur.

 

La ferme de Nygårds, monument historique, en est un exemple brillant. La maison ancienne de la ferme dont la longueur fait face à la route, une maison jumelée haute peinte à l'huile en rose pâle, a fait l'objet d'études approfondies, notamment par l'École supérieure des Beaux-Arts de Stockholm. On peut suivre pas à pas la transformation de cette ferme, de la petite maison jumelée d'un étage construite en 1786, de décennie en décennie pendant le XIXe siècle, jusqu'en 1900 où la ferme s'est allongée, a maintenant un étage et un grenier en plus, des vérandas vitrées, elle est revêtue de panneaux de bois et ornée d'un fronton triangulaire caractéristique.

 

Autour de 1900, un nouveau bâtiment principal totalement neuf est construit sur les plans du maître d'œuvre local Olof Johansson. La famille s'y installe et l'ancien bâtiment devient maison d'été. Quelques années plus tard, on demande au même maître d'œuvre les plans d'une nouvelle grange placée à l'est des deux bâtiments principaux. Les bâtiments caractéristiques d'Olof Johansson sont visibles en bien des endroits le long de la route de Vängsbo à Edsbyn.


 

La rivière qui coupe le village est bordée d'ateliers utilisant l'entraînement hydraulique

La rivière qui coupe le village est bordée d'ateliers utilisant l'entraînement hydraulique
Photo Lars Lööv

 

L'industrie paysanne apportait la prospérité

La force hydraulique était une ressource très utilisée dans l'ancienne société paysanne du Hälsingland. La force hydraulique était utilisée pour battre, moudre, échanvrer, scier, hacher, écraser et beaucoup d'autres utilisations. La rivière qui traverse Vängsbo est bordée des deux côtés d'usines hydrauliques bien conservées, et, au milieu du village, un bassin permettait de régler le débit de l'eau. Cette industrie paysanne a des traditions moyenâgeuses, elle s'est fortement développée au cours du XVIIIe siècle et a contribué jusque vers 1850 à la prospérité des fermes du Hälsingland. Vängsbo possède une teilleuse, un moulin, un rabot et une grange de battage.

 

Texte Ingalill Tengvall

 

www.storahalsingegardarsvag.seKontakt                                                                             EU-flaggaEuropeiskajordbruksfondenengelskafaerg2.jpg   Leader