logo

 



Näsbyn et Långhed

Les villages de Näsbyn et Långhed se touchent presque. C'est ici le centre des grands bâtiments des paysans du Hälsingland. Ici se dressent les bâtiments principaux de près de 400 m2 de surface habitable et autant de surfaces non utilisées sur des moitiés d'étages et des greniers tout entiers, des toits à pans coupés ou en croupe, neuf fenêtres sur les petits côtés et six ou sept séries de fenêtres sur les longueurs. Il y en a de nombreux exemples.

 

La grande ferme du Hälsingland Jon-Lars    La ferme Pallars
La grande ferme du Hälsingland Jon-Lars,                      La ferme Pallars est l'une des fermes candidates au
à Långhed et son grandiose perron couvert.                    patrimoine de l'humanité le long de la route.
Photos Lars Lööv                                                                                                    
 

Les plus grandes fermes

C'est le paysan Olof Persson, de la ferme de Schols, à Näsbyn, qui commence les grands travaux de construction de ce village. Il avait en tête les grands manoirs des patrons d'industries. En 1821, son premier bâtiment de ferme neuf est terminé. Il se distingue nettement des bâtiments jumelés archaïques des fermes alentour. La ferme de Schols sert d'inspiration à tout le village. Les plus grandes fermes sont Jon-Lars et Pallars, à Långhed, désormais classées monuments historiques et qui font partie des fermes candidates au patrimoine de l'humanité.

 

Le rouge sang de bœuf et les pastels

La progression de l'âge des scieries a influencé les constructions. De nombreuses maisons ont alors été revêties de panneaux de bois qui, vers 1900, ont été peints en couleurs pastel claires, pour accentuer encore le caractère de manoir. Dans toute la vallée de la Voxnan, on retrouve ces bâtiments principaux de couleur pastel près des bâtiments de rondins peints en rouge, plus anciens. Les maisons étaient ornées de vérandas vitrées et de décorations de bois. Il y a peu d'endroits où l'on trouve d'aussi riches ornementations de bois qu'à Alfta, écrit Fredric Bedoire. Certaines des grandes fermes, comme Jon-Lars et Ol-Svens, à Långhed, n'ont jamais été revêties de panneaux de bois mais ont conservé les rondins bruts peints en rouge sang.

 

C'est la forêt qui sépare les communes

La route entre les villages de Långhed et Vängsbo traverse la forêt qui sépare les communes d'Alfta et Ovanåker. Une borne-frontière de 1927 marque la limite des communes. La route est une voie de circulation très ancienne, mais certaines parties ont été améliorées et changées au cours des années. Sur les hauteurs, on peut admirer les grands paysages forestiers du Hälsingland et ses montagnes bleutées. Un point de vue se trouve près de Vinberg, où la forêt rencontre la vallée sur l'autre rive. D'ici, la vue vertigineuse s'étend sur la rivière et le paysage agricole.

 

Texte Ingalill Tengvall

 

www.storahalsingegardarsvag.seKontakt                                                                             EU-flaggaEuropeiskajordbruksfondenengelskafaerg2.jpg   Leader