logo

 



Edsbyn

Edsbyn est un village industriel vivant et très ouvert, au centre de la commune d'Ovanåker. Avant l'ère industrielle, Edsbyn était un village rural parmi d'autres. À l'origine, il faisait partie de la commune d'Alfta. En 1639, la commune a été divisée et c'est Ovanåker, où se trouvait la chapelle, qui est devenue le centre religieux. Pourtant, ce n'est pas là que le village s'est développé par la suite, mais dans le plus gros village de la nouvelle commune : Edsbyn. Un quart des fermes se trouvaient dans ce village.

 

Les routes commerciales vers la côte, mais aussi vers l'intérieur du pays, en direction de la Norvège et vers le sud, en direction de Falun, étaient bien établies. Edsbyn est devenu un carrefour et c'est ici que le commerce et l'artisanat ont pris leur essor.

 

Dès 1832, le négociant Daniel Trolin ouvre un magasin général à Edsbyn, le seul de la sorte à 70 km à la ronde. Depuis Fågelsjö, à Orsa Finnmark, on venait jusqu'à Edsbyn pour acheter, par exemple, des papiers peints de chez Trolins, qui sont encore aux murs de l'ancienne ferme de Gammelgården, à Fågelsjö. C'est autour du magasin Trolins que s'est installé le premier centre du village.

 

La fabrique et le magasin d'articles de consommation courante de Trolins, à Edsbyn.
La fabrique et le magasin d'articles de consommation courante de Trolins, à Edsbyn.
Photo Erik Bergstrand

 

L'industrie forestière naissante et la rivière Voxna, source de vie qui passe dans le village, ont influencé la localisation de l'industrie dès les années 1850. La scierie d'Edsbyström, la scie à vapeur d'Östanå, la fabrique de lames de scie d'Edsbyn, la fabrique de skis d'Edsbyn et l'affinage du bois d'Edsbyn sont des exemples d'industries qui se sont développées et dont un bon nombre des activités d'Edsbyn tirent leurs sources.

 

Lorsqu'il a été question de placer la gare de chemin de fer, autour de 1900, lorsque la voie ferrée entre la côte et la Dalécarlie a été construite, son installation à Edsbyn était un choix évident. C'est alors autour de la gare que le centre de la ville s'est développé.

 

Olof Johansson, maître d'œuvre et historien régional         La maison d'Olof Johansson construite en 1905 d'après ses propres plans.

Olof Johansson, maître d'œuvre et          La maison d'Olof Johansson construite en 1905 d'après ses propres
historien régional                                        plans.
Photos du Musée d'Edsbyn

 

Le maître d'œuvre Olof Johansson

Olof Johansson (1867-1933) a été dépeint comme le bâtisseur d'Edsbyn. Partout, il a laissé des traces, dans le village d'Edsbyn et les villages et campagnes à l'entour, les bâtiments des magasins, des banques, les maisons, les écoles, les chapelles, les granges et les bâtiments principaux des fermes. Olof Johansson était également un entrepreneur industriel, agricole, un historien régional, un politique libertaire, un député et un chef d'église indépendante.

 

Pour lui, tout faisait partie d'un même ensemble, écrit Fredric Bedoire : " construire une nouvelle société, avec une foi puissante dans le progrès, tout en respectant la culture paysanne que l'on était en train de démanteler ".

 

Texte Ingalill Tengvall

 

www.storahalsingegardarsvag.seKontakt                                                                             EU-flaggaEuropeiskajordbruksfondenengelskafaerg2.jpg   Leader